Rôles & aventures à Singularités

Qu’est-ce qu’on joue, où et comment ?

Les personnages-joueurs de Singularités sont un type de héros populaire du 23ème siècle : les Schattenjägers : les chasseurs d’ombre, traduit de l’allemand. Ils sont nommés ainsi pour le surnom que les médias donnent aux Singularités : les Twilight Zones, en référence à une vieille série télé d’anthologie de la seconde moitié du 20ème siècle.

Les Schattenjägers sont des experts, des enquêteurs et des agents, tous remarquable par leur expérience du paranormal. Ils interviennent pour enquêter et contrecarrer les conséquences des événements surnaturels et des phénomènes spatiotemporels qui surgissent de plus en plus dans le monde de la Nouvelle Humanité. Bref, ils sont devenus les spécialistes des Singularités ; les seuls, bien souvent, à pouvoir faire quelque chose de plus ou moins efficace avant d’en arriver à stériliser la zone et tout faire disparaitre.

Mais détaillons un peu ce que les Schattenjägers peuvent être, dans que décor et dans quel cadre.

On y fait quoi ?

Les aventures des héros de Singularités sont en règle générale des enquêtes aux intrigues mêlant la technologie, la science, les problèmes géopolitiques et socioculturels, le tout sur le thème omniprésent des phénomènes paranormaux et des Twilight Zones. Et vu l’état du monde et de la Nouvelle Humanité du 23ème siècle, il y a du boulot, et pas que pour aller fourrer son nez dans des Singularités ! Le 23ème siècle naissant est un futur qui essaye maladroitement d’atteindre une utopie incertaine et y échoue souvent, surtout depuis les incroyables révolutions de la seconde moitié du 22ème siècle qui a lancé, non sans drames, la conquête des étoiles. Voyez vous-même :

Le monde est en crise ; la guerre contre la civilisation alien des Hengeyokaï est aux portes du système solaire. L’apparition d’un trou de ver stable en orbite de Pluton suscite un accroissement généralisé des inquiétudes et des troubles ; la situation médiatique et politique s’enflamme, alors même que StarForce déploie ses troupes à la rencontre d’un adversaire qui se tient fort loin.

Les conspirations sont légion depuis la fin de la Seconde Guerre des Consortium, qui a laissé beaucoup de nations et de corporations sur le bas-côté, quand elles n’ont pas été ruinées. L’UNE (United Nations of Earth) et son adversaire géopolitique, le TEP (Transpolar Economic Pact) forment désormais deux blocs à la rivalité acérée, se partageant l’influence du monde ; c’est une guerre froide qui est en train de naitre, rompant les espoirs d’unités des nations de la Terre.

Les luttes idéologiques sont en pleins essor au 23ème siècle ; d’un côté les bioïdes se battent pour leurs droits et certaines factions sont entrés dans la lutte armée, de l’autre, des mouvements religieux et pro-humains, aux idéologies racistes et réactionnaires connaissent un regain d’activité. Sans oublier les habitants des Zones d’Exclusion, dont certains, farouchement indépendants, n’entendent pas se faire dicter leur loi par les idées de la Nouvelle Humanité.

Et, bien sûr, il y a les Singularités. Depuis la Tempête de Réalité de 2201, tout le monde sait que l’Abime s’étends et que les phénomènes paranormaux s’accroissent en nombre et en intensité. D’aucuns y voient la fin prochaine de la civilisation, d’autres des signes mystiques, mais tous redoutent, à raison, un futur désormais incertain.

On y est qui ?

Les Schattenjägers de Singularités sont des héros, comme ceux des films et série d’action. Ils sont experts dans leur domaine, en général dotés de talents et capacités bien supérieurs à la moyenne humaine. Le système de jeu de Singularités accentue ces aspects héroïques et les personnages qu’on y incarne sont pensés comme tels ; ils sont compétents et efficaces dès leur naissance et grandiront encore au grés de leurs aventures et du Renom qu’ils vont y gagner.

Devant toutes les menaces dont nous parlons plus haut, les Schattenjägers ne sont pas de pauvres hères totalement démunis ou aux moyens limités. Face aux dangers mortels et hors-norme qui les guettent, ils peuvent déployer les solutions les plus inattendues, y compris aussi les plus risquées… et qu’elles fonctionnent !

Les origines des héros

Humain : n’importe quel homo sapiens né sur Terre, quelque que soit son origine, qu’il ait été contaminé par l’Hexenkunst ou non.

Lunien : n’importe quel homo sapiens né sur la Lune ou dans une colonie spatiale, qu’il ait été contaminé par l’Hexenkunst ou non. Les luniens ne sont pas de grands amoureux de la vie sur Terre à cause de la différence de gravité, mais certains aiment retrouver leur planète-mère et y vivre, après quelques mois de traitement et d’adaptation.

Shangti : les représentant transhumains aux gènes présélectionnés, à des coûts prohibitifs, pour obtenir des homos sapiens « parfaits ». Tous les Shangtis ont des gènes artificiellement modifiés par des versions synthétiques de l’Hexenkunst.

Avatar : les Consciences Artificielles dont le noyau heuristique (la conscience) a été transféré dans un corps humain biosynthétique. Un Avatar est bel et bien un humain, ou presque, avec quelques implants cybernétiques cérébraux qui ont servis à transférer sa conscience d’IA.

Hexen : les 0.4% des homo sapiens à avoir développé des aptitudes paranormales après avoir survécu à la contamination de l’Hexenkunst, ou à faire partie des 25% des enfants d’Hexens à naitre avec ces capacités. La plupart du temps, les pouvoirs des Hexens sont limités, mais un petit nombre parvient à les maitriser et les faires évoluer, parfois jusqu’à des degrés de puissance et de conséquences dramatiques.

Bioïde : humains artificiels, conçus en matrice de procréation extracorporelle, dotés de capacités hors-normes, y compris une résistance accrue aux conditions environnementales. Achetés et loués pour certains comme des biens-meubles, employés dans les tâches les plus risquées, ce sont les esclaves modernes de Singularités, bien qu’ils puissent être libres et indépendants.

Cyborg : homo sapiens totalement cybernétisé, son corps d’origine se résume à son noyau cérébral, le reste est constitué de biocybernétique et de technologies totalement synthétiques. Un cyborg est particulièrement solide et résistant, autant que puissant… mais supporte pas mal d’ennuis aussi bien techniques que sociaux.

Les rôles de héros

L’Agent : spécialiste de la sécurité rapprochée et du combat de rue, avec des armes à feu ou à mains nues, l’Agent est un guerrier vigilant spécialisé au corps au corps. Ce peut être un garde du corps, un agent de police ou un champion de MMA aussi bien qu’un fantassin cyborg, un mercenaire des Zones d’Exclusion ou un chef de gang.

L’Enquêteur : spécialiste de la recherche d’indices et de la chasse aux contrevenants et aux criminels, l’Enquêteur est celui qui repère et note toujours les détails qui ne vont pas dans une scène ou face à des interlocuteurs. Il peut être officier fédéral, agent de police, enquêteur pour des assurances ou encore inspecteur des eaux et forêts ou simple détective privé.

Le Technomancien : expert des technologies modernes et de l’informatique, le Technomancien sait déjouer toutes les formes de système de sécurité et de contre-mesure et n’a pas son pareil pour chercher dans les tréfonds de la Trame les informations et données les plus hermétiques. Il peut être un hacker MtM, un ingénieur de sécurité, un expert des données, ou encore un spécialiste du sabotage et de l’espionnage technologique.

Le Négociateur : expert du marchandage, des lois, de la politique et de la négociation entre plusieurs parties, le Négociateur est capable d’estimer un prix à n’importe quoi et sait avant tout que ce n’est pas l’argent qui constitue la plus importante valeur dans une négociation. Il peut tout aussi bien être courtier, vendeur de tapis, avocat d’affaires, trafiquant, procureur ou expert légal international.

La Geisha : experte de la complexité des relations humaines et l’analyse du comportement, au titre sans importance pour le genre, la Geisha est spécialiste de la psychologie et de la sensibilité, des émotions, de l’empathie, capable de mettre en pratique ses savoir-faire pour soulager, analyser et manipuler. Elle peut être geisha de détente, experte en psychologie comportementale, psychiatre pour les IA, aussi bien que profiler, psychothérapeute ou recruteuse de Consortium.

Le Sniper : adepte de toutes les armes à distance, capable de faire mouche avec n’importe quoi pourvu qu’il ait un point de mire, le Sniper est l’expert des armes à feu et du tir à longue portée. Ce peut être un vétéran des forces spéciales, un agent du SWAT, un tireur sportif ou encore un assassin professionnel.

Le Raider : que ce soit sur terre, sur mer, ou dans les airs, le Raider est un expert du pilotage et de la conduite qui s’en tirera, quel que soit le véhicule qu’il va employer pourvu qu’il ait le temps de prendre les commandes en main. Ce peut être un pilote d’avion, un expert des Personal Battle Suits, un champion de rallye, ou encore un chauffeur pour la pègre ou un vétéran des unités mécanisées.

Le Mécano : qu’il soit un ingénieur roboticien de pointe ou un mécanicien d’engins agricoles, le Mécano est un as de la réparation, du système D et de l’amélioration des systèmes mécaniques, des plus simples aux plus complexes. Ce peut être un expert en robotique, un réparateur automobile, aussi bien qu’un ingénieur de prototypes militaires ou encore un spécialiste informatique.

L’Expert : physicien de l’antimasse, informaticien, comportementaliste ou psychiatre, l’Expert est un individu versé dans les domaines des sciences pures ou appliquées, qu’elles soient du domaine physique, social ou de la vie. L’Expert peut tout aussi bien être un théoricien de la physique, un planétologue, un expert en agronomie qu’un archéologue, un historien, un chimiste ou encore un dilettante passionné de vulgarisation scientifique.

Le Doc : spécialiste de tous les problèmes de la médecine, de la biochimie et du vivant, le doc est un expert capable d’intervenir devant un problème de santé, aussi complexe ou singulier soit-il. C’est aussi bien un infirmier militaire ou un vétérinaire qu’un chirurgien, un biochimiste moléculaire, qu’un médecin de campagne ou un urgentiste.

L’Infiltrateur : expert de l’intrusion, de la tromperie et de la dissimulation. L’Infiltrateur est un as de la falsification, un spécialiste de l’art de tromper les gens et disparaître sans laisser de traces. C’est aussi bien un cambrioleur mondain, un flic sous couverture qu’un agent infiltré, un espion ou encore un expert de l’intrusion.

Le Baroudeur : increvable et capable de revenir des milieux les plus hostiles, le Baroudeur est un expert de la survie dans tous les environnements terrestres. Ce peut être un guide de haute montagne, un photographe de guerre, un agent de la protection de la faune, aussi bien qu’un soldat commando, un nomade des Zones d’Exclusion ou encore un flic dur à cuir.

Et cela se passe où ?

Les environnements d’aventures de Singularités sont très variés, mais se concentrent sur le monde urbanisé et sur la Terre et son voisinage. C’est au cœur des villes que se passent les plus grandes intrigues, qu’elles soient de simples faits divers ou des complots internationaux. Les Schattenjägers sont cependant appelés à aller intervenir et enquêter partout, que ce soit les Cités-Forêts paisibles et ultramodernes, les ghettos urbains des Hexens, les ruines des Zones d’Exclusion, les petites villes agricoles loin du cœur de la Trame, les stations climatiques glacées du Projet Atlas, les colonies autonomes sous-marines ou encore les stations spatiales de la Ceinture ou de l’orbite Jovienne, autour du Seuil.

Les contextes d’aventures

L’UNADP

L’United Nations Advanced Departments of Police est la police internationale de l’UNE, une sorte de FBI à l’échelle globale. L’UNADP (que tout le monde appelle l’ADP) est à la fois considérée comme la plus prestigieuse force de police du monde et comme l’enfant terrible de l’UNE, puisqu’elle ne répond que du Conseil Intérieur de l’UNE ; l’assemblée des États-membres n’a aucune autorité directe sur l’ADP.

L’UNADP est une vaste agence internationale d’enquête judiciaire et de renseignement dédiée à la lutte contre le crime organisé, le trafic international, le crime financier, le terrorisme, le crime informatique, l’espionnage industriel et étatique et le crime Hex. Mais dans les faits, l’ADP peut intervenir sur pratiquement tous les crimes internationaux. En particulier, l’ADP dispose d’équipes spécialisées d’agents spéciaux formés à tous les événements incluant une suspicion de Singularité ou de crime Hex (crime faisant intervenir une capacité paranormale d’un Hexen).

L’UNADP est très efficace, bien dotée et financée, reconnue pour l’opiniâtreté de ses enquêteurs venus de tous les horizons. Ses agents sont réputés pour ne reculer devant rien pour mener à bien leurs enquêtes, y compris face aux plus grands pouvoirs politiques. Pourtant, tout n’est bien entendu pas rose ! Englués dans les procédures et règlements administratifs, forcés de respecter les limites de leur mandat – ou de prendre le risque d’enquêter illégalement – les agents de l’UNADP ont fort à faire avec les crimes et délits liés aux Consortiums, dont la puissance et les moyens concurrencent les états, mais aussi avec StarForce et sa paranoïa, ses abus de pouvoir, ses militaires, sa hiérarchie et ses complots, sans oublier les problèmes internes aux relations entre l’UNE et ses nations-membres.

L’AEGIS

L’Analysis and Evaluation of Global Incident Situations est une ONG créée et financée par le plus puissant des Consortiums de 2202, Shipstone Industries. La fondation, indépendante et qui ne répond de l’autorité d’aucune nation, ä pour mission enquêter, en partenariat avec les instances judiciaires locales et internationales, sur toute affaire ou crise qui concerne de près ou de loin l’usage ou le détournement des piles Shipstone et des technologies de l’énergie, des communications, de la physique ou de l’armement issus des départements et des succursales du consortium.

AEGIS a, en fait, pour mission de se mêler de tout, et son seul frein sont ses limites légales, comme l’impossibilité de profiter de mandats de perquisition. Agissant donc parfois aux limites de la légalité mais dotée des moyens financiers colossaux, son efficacité tient surtout à la capacité de Shipstone de lui prêter ses propres structures et moyens au besoin. Les équipes d’agents d’AEGIS sont très autonomes, très mobiles et particulièrement bien formées, ses membres eux aussi recrutés dans tous les milieux avec des critères sévères de séléction. AEGIS est particulièrement active sur les domaines de recherche, technologie et développement de pointe, et les sujets liés aux Singularités ; on prétend même qu’à ce stade, l’intérêt particulier d’AEGIS pour les événements paranormaux est aux limites de l’obsession.

Bien sûr, pour nombre de concurrents de Shipstone, AEGIS est vu, sans doute à juste titre, comme la vitrine publique des moyens d’espionnage du Consortium. Pourtant, clairement, vue de l’intérieur, l’ONG se consacre à sa mission avec efficacité et un haut sens de l’éthique, quitte, c’est arrivé quelques fois, à s’attaquer frontalement aux intérêts de Shipstone elle-même !

Les indépendants

Il ne manque pas de détectives privés, d’experts indépendants, de baroudeurs, de professeurs, de sociétés militaires privées et de mercenaires sur Terre. L’époque est même faste pour tous ces métiers et compétences à louer au plus offrant, surtout si l’on n’a pas froid aux yeux !

Les services de police, les assurances, les cabinets juridiques et les consortiums privés sont prêts à payer des enquêteurs en équipe pour résoudre et clarifier un problème qu’on veut garder discret, ou en parallèle d’enquêtes officielles. Et, avec la recrudescence des Singularités, les agences privées et équipes de Schattenjägers émergent un peu partout.

Il n’est donc pas rare, surtout du côté des Consortium, mais auprès des autorités civiles, y compris même dans l’UNADP et d’autres départements de l’UNE, d’engager des consultants extérieurs, surtout sur des choses compliquées ou des dossiers dont personne ne veut… et il y a toujours du travail pour les indépendants. Et bien sûr, parfois bien des risques, qui sont souvent la raison de préférer engager des Schattenjägers.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :